4/11 • CHANSON NOIRE

4-chansonnoire_1_dvd_tape

Les préparatifs du lancement de l’Heptade XL ont commencé en janvier 2016. L’idée de départ n’était pas de sortir une nouvelle version remixée de l’Heptade. Depuis cinq ans, Fiori et Valois se réunissaient à l’occasion pour explorer différents projets entourant les archives sonores et visuelles de l’Heptade.

Leur idée de départ était plutôt de publier un DVD du seul spectacle de l’Heptade capté au complet sur vidéo noir et blanc, le 4 mars 1977, au Théâtre Outremont par des étudiants du Cégep de Maisonneuve. On y a rajouté des animations sur les segments vidéo manquants, des images de nébuleuses planétaires et autres nuages cosmiques empruntées à Hubble.

Ils approchent alors les gens de Sony Music, la maison de disques de l’Heptade. Pour se faire dire que, non seulement Sony acceptait le projet, mais aussi pour se faire dire que « By the way! We just found the 24 tracks », nous raconte ce soir, un Fiori encore médusé. Sony avait retrouvé les quatorze bandes maîtresses originales de l’Heptade. Impensable! À partir des bandes maîtresses, on peut refaire toute une œuvre musicale. Instrument par instrument. Comme les cellules souches pour un être humain. J’imagine alors leur première réaction : « un loto 6/49 s.v.p.! ».

Petite remarque en passant : il est quand même fascinant de constater que ces bandes magnétiques ne se soient pas plus abîmées après toutes ces années. Surtout que les bandes ne semblent pas avoir été conservées dans des conditions optimales. Cela montre la durabilité du support magnétique. Time is the proove, chante Peter Hammill avec à propos. Ainsi, en plus du DVD, on pourra donc livrer, pour son quarantième anniversaire, une nouvelle version de l’Heptade. On fixe le lancement au 15 novembre et la mise en kiosque au 18. Une séance d’autographe est prévue pour le 24 novembre chez Archambault Musique et l’installation d’un panneau publicitaire géant visible depuis le boulevard Métropolitain.

4-chansonnoire_2_fauteuil1

Un site Facebook a été créé pour présenter cet album et permettre de comparer l’ancienne version avec la nouvelle version remixée (https://www.facebook.com/harmoniumofficiel/).

Excellente initiative pour convaincre les sceptiques. Car des sceptiques il y en a. Serge Fiori et Louis Valois ont quand même eu un moment d’hésitation avant de retoucher à cet album mythique. Est-ce bien? Est-ce mal? Des fans de l’Heptade leur ont même fait savoir qu’ils ne devraient pas retoucher à cet enregistrement. Le syndrome Touche pas à mon Heptade! Sur ce, Valois va plus loin : « La question, c’est : on est-tu supposés faire ça? L’Heptade, au fond, ça ne nous appartient plus, c’est historique! ».

Or – on le sait maintenant – Fiori et Valois ne font que compléter le travail qui aurait dû être fait, par eux et Michel Lachance, en 1976. Louis Valois avait lui-même transporté en auto les quatorze bandes maîtresses au Studio Interchange de Toronto. En auto et non pas en avion, de peur de les démagnétiser. Une tournée en novembre 1976 les a extirpés de la console de Toronto. Ils ne font que revenir derrière la console. Mais quarante ans plus tard. Louis Valois raconte cet épisode dans le livret. « ll y a quelques mois, à mon studio, on a écouté les pistes retrouvées de Comme un sage et on a pleuré. On était, 40 ans plus tard, aussi fébriles qu’en 1976 dans le camion de Providence. On s’est regardé Serge et moi et on s’est dit : un remix, pourquoi pas…on essaye. Pour nous autres. On a remixé Comme un sage. Et on a aimé ça. Ça respectait l’œuvre en même temps qu’on retrouvait le son du band à Saint-Césaire. Alors, on a continué. L’idée était audacieuse, mais enivrante. L’Heptade XL est né ».

4-chansonnoire_3_fauteuil2Bref, le projet de Fiori et Valois avec Sony aboutira en un coffret contenant :

1) le DVD du spectacle de 1977 intitulé Viens Voir Le Paysage avec en bonus la pièce inédite Dans le noir;

2) un remixage complet de l’Heptade offert à la fois sous forme de deux disques compacts et à la fois sous forme deux disques vinyles bleus translucides ou noirs opaques (comme en 1976). Jusqu’à maintenant, les compacts disques vendus depuis 1991 n’étaient que de vulgaires copies du disque vinyle original;

3) un album souvenir de quarante pages composé de documents d’archives et jalonné d’un texte instructif de Louis Valois racontant l’aventure de l’Heptade d’hier à aujourd’hui. Ces documents d’archives révèlent entre autres des photos des rubans analogiques, des premières versions typo des paroles de chansons, des horaires de tournée, différentes découpures de journaux de l’époque et autres photos inédites des archives de Serge Fiori et Louis Valois.

Le week-end précédent la cérémonie de lancement, au début de novembre, s’amorcent, pour ces deux ex-Harmonium, une ronde d’entrevues avec les médias. Ainsi La Presse publie trois pages sous la plume d’Alain DeRepentigny (http://www.lapresse.ca/ arts/musique/disques/201611/14/01-5041108-lheptade-en-sept-temps.php); le Journal de Montréal offre deux pages sous la plume de Raphaël Gendron-Martin (http://www.journaldemontreal.com/2016/11/12/la-revanche-dharmonium); Sylvain Cormier du Devoir a rencontré Fiori et Valois en studio (www.ledevoir.com/culture/musique/484420/la-revisite-inesperee-de-l-heptade-xl); Guy A. Lepage a reçu les deux ex-Harmonium à Tout le Monde en parle – l’entrevue intégrale sera rediffusée le 18 décembre à 21 h 30 et Robert Therrien, chroniqueur télé au Soleil en a dit grand bien (http://blogues.lapresse.ca/therrien/2016/11/13/letoile-du-match-a-serge-fiori-et-louis-valois/); puis Monique Giroux a réalisé avec eux et Monique Fauteux une belle et intimiste entrevue radiophonique d’une heure sur les ondes d’ICI Musique (http://www.icimusique.ca/articles/17615/monique-giroux-sentretient-avec-les-membres-du-gro).

Et le 15 novembre, date anniversaire de la première mise en kiosque de l’Heptade, c’est la cérémonie de lancement au Métropolis, point d’orgue d’une vaste campagne de promotion à laquelle sont conviés trois cents invités.

Lire la suite : 5/11 • POUR UNE BLANCHE CÉRÉMONIE

Publicités